5 Questions à Yves-Pascal Renouard

yprrenouard

Pourquoi vous êtes vous engagé très jeune en politique ?

 

J’ai appris par mon oncle André Diligent, Sénateur Maire centriste de Roubaix dont j’ai été l’adjoint, que l’humain doit être au cœur de toute action municipale. C’est ancré au plus profond de moi. De même, le sens de l’intérêt public m’a été transmis par le parrain de ma mère, le général Lalande, Compagnon de la Libération et dernier Chef d’état-major particulier du Général De Gaulle.

 

Pourquoi, après avoir mis la politique entre parenthèse, y revenir à Cambrai ?

 

Bien qu’originaire de Roubaix, je connais bien Cambrai, j’y vis, j’y travaille et j’ai la chance d’y avoir de nombreux amis qui me connaissent bien. Ce sont eux qui m’ont proposé de devenir tête de liste pour les municipales 2014. J’ai accepté parce que j’avais envie, de me battre pour les Cambrésiennes et les Cambrésiens afin d’obtenir opiniâtrement ce qu’ils attendent, ce qui leur est dû.

 

Qu’est-ce que, pour vous, gérer une ville ?

 

Gérer une ville, c’est faire que chacun y trouve sa place quels que soient son âge, son origine sociale ou son quartier. Gérer une ville, c’est aussi trouver des solutions pour améliorer, chaque jour, le quotidien de chaque habitant. Gérer une ville, c’est enfin faciliter la cohabitation des générations et créer les conditions d’une vraie mixité, avec le développement de services adaptés à tous les âges.

 

Justement, quels sont vos projets ?

 

Faire que Cambrai retrouve son rang, et soit une ville du 21ème siècle. Faire que Cambrai soit une ville qui gagne ! Tout, comme Pierre Mauroy, l’a fait pour Lille. Aujourd’hui les conditions ne sont plus réunies pour que la ville prospère et que ses habitants, notamment les jeunes, trouvent un emploi, un logement, une qualité de vie. Cambrai est une belle ville mais les commerçants et artisans ferment boutique, les entreprises en recherche d’implantation ne s’y intéressent pas ou préfèrent le Douaisis (Amazon, Goodman) ou le Valenciennois (Bombardier, Toyota). Nos services publics s’en vont faute de réactivité politique. Le renouveau de Cambrai passe par le repositionnement économique de la Base aérienne 103, le développement du réseau ferré et le Canal Seine Nord.

 

Et comment comptez-vous vous y prendre ?

 

Je suis en train de rassembler des hommes et des femmes d’horizons divers, du PS, des Verts et de nombreux acteurs de la Société Civile. Nous voulons que la ville, dans un cadre de relations apaisées, sereines et constructives, renoue avec les Ministères, les grands élus de la Région et du Département qui ont les clés des Finances Publiques. Nous comptons aussi apporter, en toute transparence, les preuves de notre action, de notre maîtrise des impôts locaux.

Les Cambrésiens doivent se poser la bonne question. Faut-il encore choisir un maire qui va promettre de faire demain ce qu’il n’a pas sur faire hier ? Pourquoi, dès lors, ne pas faire confiance à un homme et une équipe qui veulent travailler ensemble et autrement et innover pour dépenser mieux sans prélever plus ? En ce qui me concerne, je suis prêt !

 

 

Propos recueillis par Mélissa Martins Tavares

Mensshop |
Mohamed Taher Ilehi |
Spanish Property: The Facts... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | How To Wire Money To Spain
| Armandovlwe
| Infoextremedroite